pokemon-event

Un site convivial sur les events de Pokémon avec des distributions gratuites, des échanges, des codes, des infos, des mangas...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Guerrier Brillant et l'Héritier Noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
BeN
champion débutant
champion débutant
avatar

Masculin Messages : 586
Réputation : 5
Date d'inscription : 28/07/2010
Age : 23
Localisation : Paradise City

MessageSujet: Re: Le Guerrier Brillant et l'Héritier Noir   Mer 25 Aoû - 17:03

Et puis il faudrait déposer les droits d'auteur etc. Faire une vidéo de ça c'est énormément de travail d'animation que seuls les studios de l'animé peuvent réaliser.

Si vous voulez, je vous mets bientôt le prochain chapitre, il faut aussi que je travaille celui d'etouraptor...
Revenir en haut Aller en bas
darklugia
modo
modo
avatar

Masculin Messages : 841
Réputation : 0
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 21

jeux
école des dresseurs école des dresseurs:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le Guerrier Brillant et l'Héritier Noir   Mer 25 Aoû - 17:57

et pourquoi ne pas finir ton fanfic, puis aide etouraptor ??????

s'teuplait. What a Face What a Face
Revenir en haut Aller en bas
BeN
champion débutant
champion débutant
avatar

Masculin Messages : 586
Réputation : 5
Date d'inscription : 28/07/2010
Age : 23
Localisation : Paradise City

MessageSujet: Re: Le Guerrier Brillant et l'Héritier Noir   Mer 25 Aoû - 19:33

Vous le voulez maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Diego Armando
champion confirmé
champion confirmé
avatar

Masculin Messages : 1218
Réputation : 5
Date d'inscription : 23/03/2010
Age : 20
Localisation : Dans ta tasse de café

jeux
école des dresseurs école des dresseurs:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Le Guerrier Brillant et l'Héritier Noir   Mer 25 Aoû - 19:36

Oui, si ça ne te déplait pas Smile

_________________


Cliquez, bande de fainéants! Merci. :noel:
Revenir en haut Aller en bas
BeN
champion débutant
champion débutant
avatar

Masculin Messages : 586
Réputation : 5
Date d'inscription : 28/07/2010
Age : 23
Localisation : Paradise City

MessageSujet: Re: Le Guerrier Brillant et l'Héritier Noir   Mer 25 Aoû - 19:38

J'aime bien ce chapitre... HYEI Very Happy Bonne lecture.


Chapitre VII

Raïka était allongé sur son lit qui ne constituait qu’en un petit tas de couvertures confortables posées à même sol. Il réfléchissait. Dire quelles étaient ses pensées serait impossible étant donné qu’il ne cessait jamais de réfléchir et les idées, émotions, décisions fusaient à toute vitesse dans sa tête. Il ferma les yeux et retraça le cours de sa journée. Il avait préparé avec application le premier jour d’entraînement de son élève. Qu’il était surprenant celui-là ! Il avait confiance en lui mais pas assez pour ne pas douter de ses capacités. Il avait un potentiel énorme. Et il savait d’où cela lui venait, lui l’héritier du Guerrier Brillant, le Libérateur. Riss était appelé à avoir un incroyable avenir… Raïka ferma les yeux, il ne voyait plus rien. Il était plus aisé pour lui de réfléchir les yeux fermés car tout ce qu’il voyait autour de lui, peu importe le lieu, lui paraissait intéressant. Puis le Raichu devint complètement immobile et on entendit bientôt même plus le bruit de sa respiration. Il méditait. Se plongeant profondément dans les abysses de ses réflexions, il aperçut une étrange boule lumineuse qu’il connaissait bien. Son don de prévoyance refaisait surface. Il s’approcha de la sphère et après avoir pris une profonde inspiration, il s’y engouffra. Il se retrouva dehors dans sa clairière. Bien entendu tout cela se déroulait dans sa tête. En face de lui, à quelques mètres une silhouette brillait d’un blanc intense et se transformait, s’allongeait. Puis la lumière diminua et Riss apparut. Mais il n’était plus le même. Son corps était à présent plus allongé et une flamme flambait sur sa tête. Avec un sourire il se dressa sur ses deux pattes arrière et regarda à son maître. Il était devenu un Feurisson.

« J’ai réussi, j’ai réussi ! » hurlait-il, fou de joie.

Et il se mit à courir tout autour de la clairière de toute sa vitesse. Il était beaucoup plus rapide à présent.

« Merci Raïka, merci infiniment, je me sens tellement plus fort maintenant ! Je sens que personne ne peut me battre !»

Le Raïka du flash dit quelque chose mais il ne s’entendait pas.

Riss lui répondit comme s’il semblait le seul à avoir entendu :

« Vous avez raison, je me suis un peu emporté… Mais tout de même, c’est extraordinaire ! »

Il sautait sur place à présent. Il s’élevait de plus en plus haut, tout en crachant des flammes qu’il n’aurait pas été capable de produire plus tôt. Il atteignait son plus haut point lorsqu’un cri retentit quelque part au loin. Cela semblait venir du village. Riss retomba délicatement sur ses pattes et lança un regard paniqué vers les arbres. Quelque chose n’allait pas. Raïka leva les yeux au ciel et vit que celui-ci s’était assombri. Voilà le moment que le Raichu redoutait tant.

« C’est aujourd’hui, n’est-ce pas ? »

Riss avait parlé d’une voix qu’il s’efforçait de rendre ferme malgré ses tremblements. Raïka acquiesça gravement et s’approcha de son élève. Il lui posa une patte sur l’épaule. Il parla à nouveau mais le Raichu du présent ne s’entendait toujours pas.

« Ne vous en faites pas pour moi. Je maîtrise mon feu à présent, peu importe leur nombre, je les ferai payer. »

Et il s’élança à toute vitesse entre les arbres, en direction du village. Raïka courut à sa poursuite… Tout devenait sombre, le Raichu du présent se sentait reculer… Puis il refit surface et revint à la réalité. Partagé entre la fierté et la peur, il se laissa emporter par un sommeil qui s’annonçait troublé.


Au même moment, derrière sa maison, Riss, toujours à l’état d’Héricendre, continuait de s’entraîner. S’il voulait évoluer, il lui fallait devenir plus fort chaque jour. Il respira calmement, et localisa le feu qui grondait sourdement en lui. Il inspira en même temps que la chaleur montait. Une seule émotion devait circuler et c’était la colère qui lui permettrait de produire les flammes les plus puissantes. Il bloqua l’air et le sentit se mélanger à sa chaleur interne. Le feu monta rapidement et Riss ouvrit la bouche. Mais rien à part une épaisse fumée semblable à un brouillard ne sortit de sa bouche. C’était pitoyable, il le savait mais il ne se découragea pas. D’abord parce que dans cet état d’esprit il ne progresserait pas mais aussi parce que Raïka ne l’aurait pas permis. S’il ne dégageait qu’un brouillard, c’était sûrement parce que l’émotion n’était pas assez forte. La colère. Contre qui pourrait-il être en colère ? L’idée lui vint naturellement. Contre ceux qui menaçaient la paix et les habitants de son village. Il recommença en ressentant au fond de lui la colère qui trouva son chemin et vint fusionner avec sa chaleur interne. Il inspira et sentit le feu monter à nouveau en lui. Il semblait très violent et Riss douta de pouvoir contrôler cette puissance. Cette seconde d’égarement lui valu une nouvelle brûlure au ventre et à la gorge et Riss s’effondra à terre, courbé par la douleur. Gémissant et crachant, il se releva péniblement et se campa à nouveau sur ses pattes.

« Le doute n’est pas permis lorsqu’il s’agit de devenir plus fort, il faut avoir confiance en ses capacités » se dit-il en pensée.

Et il recommença le processus. Le feu monta encore et cette fois, une flamme, une vraie flamme jaillit de sa bouche et s’éleva dans la nuit obscure, éclairant la végétation luxuriante de la fin de l’été. Riss tomba à genoux, émerveillé par son pouvoir et écrasé par la fatigue. Il s’endormit sur place en se promettant de parler de son exploit à Raïka dès le lendemain.

« Il s’enfonçait dans un couloir sombre. Il marchait sur deux pattes et était beaucoup plus grand et plus fort. Devant lui, une silhouette aux contours flous lui montrait le chemin. La silhouette marchait sur deux pattes aussi et avait une forte carrure. Le pokemon semblait avoir une chevelure de flamme. Soudain il s’arrêta et se retourna vers Riss. Son regard était pénétrant et faisait penser à celui de Raïka. Il parla mais aucun son ne parvint à Riss. Puis la silhouette s’approcha et, toujours floue, entra en lui. Il entendit alors une voix, celle du pokemon, il le savait, mais elle semblait venir du plus profond de Riss. J’ai confiance en toi, disait-elle, nos espoirs reposent sur toi. Un halo de lumière rouge intense était apparu autour de Riss et il sentait la puissance couler en lui, parcourant chaque centimètre carré de son corps. Il était temps d’accomplir son destin. »

Riss se réveilla en sursaut. Le rêve avait semblé tellement réel… Il était dans ce rêve mais il était différent. Il savait de quoi il s’agissait mais il s’en occuperait plus tard. Après tout, pour arriver à ce moment, à cet endroit, il lui fallait travailler. Le Héricendre se leva et se dirigea vers sa maison puis, sans bruit, rejoignit son lit. Un repos bien mérité.

Riss se leva tard le lendemain. Les efforts de la veille avaient nécessité que son corps se repose plus longtemps. Après une courte toilette et un repas de même sorte, il se dirigea en courant vers la clairière de Raïka. Rien n’avait changé depuis la veille, les boules de bois étaient toujours en place. Il se plaça au milieu de l’espace et attendit.

« Alors, t’es prêt ? » lança une voix enjouée au-dessus de sa tête.

Riss leva la tête avec un sourire et vit Raïka perché sur le même arbre que la veille.

« J’ai quelque chose à vous montrer, Raïka ! dit Riss d’une voix forte et assurée.

-Alors ça attendra ! répliqua l’autre. D’abord, les éclairs ! »

Riss se maintenait sur ses pattes, prêt à bondir. Raïka poussa un cri et l’éclair partit.
Revenir en haut Aller en bas
darklugia
modo
modo
avatar

Masculin Messages : 841
Réputation : 0
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 21

jeux
école des dresseurs école des dresseurs:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le Guerrier Brillant et l'Héritier Noir   Mer 25 Aoû - 22:24

mon gars, j'espère que ton prochain chapitre est prêt, car ça ne nous suffit pas.tu t'arrête juste au moment de l'action.
Revenir en haut Aller en bas
BeN
champion débutant
champion débutant
avatar

Masculin Messages : 586
Réputation : 5
Date d'inscription : 28/07/2010
Age : 23
Localisation : Paradise City

MessageSujet: Re: Le Guerrier Brillant et l'Héritier Noir   Mer 25 Aoû - 23:28

Bah mon gars, t'as pas de chance, je l'ai pas encore commencé.
Mais je m'y mets.
Revenir en haut Aller en bas
algebo_oa
maitre ultime
maitre ultime
avatar

Masculin Messages : 3003
Réputation : 5
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 21
Localisation : Bonaugure

jeux
école des dresseurs école des dresseurs:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Le Guerrier Brillant et l'Héritier Noir   Jeu 26 Aoû - 18:28

Ce n'est qu'une question de temps.

_________________
Je vous souhaite la bienvenue sur le forum:
-


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
BeN
champion débutant
champion débutant
avatar

Masculin Messages : 586
Réputation : 5
Date d'inscription : 28/07/2010
Age : 23
Localisation : Paradise City

MessageSujet: Re: Le Guerrier Brillant et l'Héritier Noir   Jeu 26 Aoû - 19:05

Tu ne crois pas si bien dire, je termine ceci à l'instant ! HYEI


Chapitre VIII

Si un quelconque pokemon volant loin passait au-dessus d’une certaine petite clairière, il n’y verrait qu’une petite cabane. Rien d’extraordinaire. Mais si un quelconque pokemon volant passait loin au-dessus d’une certaine clairière en ce début d’après-midi, il y verrait une petite tâche colorée s’agiter en tout sens, poursuivie par des éclairs rapides. Seulement l’origine de ces éclairs resterait inconnue à ce quelconque pokemon volant.
Riss transpirait. Cela faisait au moins quinze minutes qu’il était assailli par la foudre de son maître Raïka. Et preuve que le jeune Héricendre était en progrès, un seul éclair l’avait touché.
Cela faisait un mois que Riss était devenu l’élève du Raichu et chaque jour, ce dernier lui faisait subir un entraînement intensif. Ils s’étaient attelés à plusieurs exercices. Celui qu’ils pratiquaient en ce moment consistait à tester les réflexes et la vitesse de Riss. Depuis le début, il s’était grandement amélioré. Si avant, Riss se faisait frapper par une dizaine d’éclair, à présent, leur nombre était à la limite du nul. Il avait été touché à cause d’une chute sur un caillou qu’il n’avait pas remarqué et il était trop tard pour esquiver lorsque la foudre arriva.
Leur second exercice devait tester la capacité de Riss à cracher le feu, exercice dans lequel il avait eu beaucoup de difficultés. Raïka l’avait beaucoup aidé et grâce aux conseils de son maître et à ses efforts Riss produisait à présent de grosses flammes, longues d’environ un mètre cinquante. Il ne touchait toujours pas Raïka quand ils se plaçaient à côté des boules de bois mais la progression était très visible.

« On s’arrête là » dit Raïka, à peine fatigué après avoir lancé le dernier d’une longue série d’éclairs sur Riss.

« Heureusement, je n’en pouvais plus. Mes muscles sont incroyablement endoloris et je ne sais pas s’ils reviendront normaux un jour. » dit Riss en s’allongeant sur le sol, éreinté.

« Attrape, dit Raïka en lui lançant une grosse baie jaune. Celle là te rendra plus de force. Tu en veux une pour tes jambes ? »

« Non merci, ça va aller. C’est plus l’effort que la foudre qui me paralyse là. »

Riss dévora sa baie en quelques secondes puis se remit debout et s’étira. Il était impatient de passer à la suite.

« On y va ? » demanda-t-il à Raïka.

« Pas maintenant, prends quelques minutes pour te reposer. Je te veux au maximum pour la suite. » répondit Raïka.

« Comme vous voudrez » dit Riss avec un haussement d’épaules.

Il leva la tête au ciel. Il était gris et légèrement nuageux. L’automne débutait et le beau temps s’en allait. Raïka le regarda et leva lui aussi les yeux au ciel. Le moment approchait, il fallait se dépêcher. D’après ses prévisions, il leur restait à peine deux semaines.

« Bon c’est pas tout, faudrait s’y remettre » dit-il après cinq minutes de contemplation de la voute infinie.

Riss ne répondit pas. Il était manifestement perdu dans ses pensées. Il était de notoriété publique (du moins dans le village) que Riss était assez distrait. Etrangement, il s’investissait tellement dans son entraînement que l’on n’y croirait pas si on le regardait. Raïka regarda son élève. Il retrouvait ce trait de caractère réputé. Quelque chose le tracassait visiblement. Le Raichu s’éclaircit la gorge et cette fois, Riss sortit de sa rêverie.

« Qu’est-ce qui ne va pas, mon gars ? » demanda le maître

« J’ai un mauvais pressentiment, répondit l’élève. J’ai l’impression que quelque chose de sombre arrive. Le ciel est étrange, pas comme d’habitude à cette période. C’est bientôt ? »

Raïka acquiesça.

« Quand ? » demanda Riss.

« Je ne te le dirai pas » dit simplemement Raïka

Ils se tenaient face à face dans la clairière. Ils étaient naturellement venus se placer à côté des boules de bois.

« Pourquoi ? »

« Je ne veux pas que tu le saches précisément. Sinon ton entraînement et ton attitude en seraient modifiés. En te maintenant dans l’ignorance, je veux que tu t’entraînes comme si ça pouvait arriver n’importe quand. Je veux que tu sois prêt à te battre à tout moment. »

Riss regarda son maître droit dans les yeux durant un long moment puis, comprenant qu’il était inutile de discuter, il soupira. Après un court instant, il inspira brutalement une grande bouffée d’air et cracha le feu en direction de Raïka. Celui-ci, bien entendu était prêt et esquiva la flamme facilement. Lorsqu’il atterit, il leva la patte en signe d’arrêt.

« Ce n’est pas ce qu’on va faire aujourd’hui, je voudrais changer un peu. Maintenant que tu sais cracher loin, je voudrais que tu craches plusieurs fois dans un certain laps de temps. Mais pas en face à face immobile. On va travailler sur cible mouvante. Je vais déplacer les boules… Recule un peu, je te prie. »

Il se plaça à mi-distance entre la première et la dernière et inspira, tout comme Riss, une grande quantité d’air.

« Qu’est-ce que vous allez… » commença Riss.

Soudain, une cloche de foudre se forma autour de lui. C’était comme un mur compact et Riss qui connaissait la puissance de son maître, n’eut même pas la tentation de s’approcher. Le globe s’étendit jusqu’aux boules situés aux extrémités. Le spectacle dura au moins deux minutes et lorsque la lumière diminua, l’agencement des boules n’était plus le même. Elles étaient à présent disposées en cercle d’un rayon d’un mètre cinquante.

« La longueur du rayon de ce cercle, expliqua Raïka, est équivalente à la portée de tes flammes. Place-toi au centre. »

Riss s’exécuta, encore sous le choc de la performance et des pouvoirs de son maître. Ce dernier ce percha quant à lui sur une boule et faisait face à son élève.

« Allez ! ordonna Raiïka. Attaque ! »

Riss ne se fit pas prier. Il prépara soigneusement sa flamme, de manière à ce qu’elle pénètre facilement dans l’air et qu’elle puisse toucher Raïka. Comme il fallait s’y attendre, lorsqu’il cracha, Riss n’atteignit pas Raïika qui, avec une prodigieuse vitesse, s’était déplacé et se tenait à présent en équilibre sur la boule derrière Riss. Le Héricendre reçu une légère décharge électrique au dos et se retourna brusquement. Mais il perdu sa concentration et la flamme explosa en lui, lui causant la familière mais néanmoins désagréable douleur.

« Ne perds surtout pas le fil de la situation ! s’exclama Raïka. Si un jour tu es entouré d’ennemis, que tu en touches un mais qu’un autre t’attaque par derrière, il ne faudra pas que ce genre de choses se produise ! Reste concentré ! »

« D’accord, je tâcherai de m’en rappeler… » dit Riss entre ses dents.

« Vas-y, recommence ! »

Riss se prépara à nouveau. Le feu sortit, aussi vif qu’au premier jet et se dirigea vers Raïka qui esquiva à nouveau. Il était à présent à la droite de Riss. Celui-ci bloqua son flux et le recracha quand il eut le Raichu en ligne de mire. Encore une fois, l’autre évita les flammes. Il ne cessait de changer de place à une vitesse fulgurante. Riss tentait de suivre le rythme mais contenir la flamme et la recracher presque aussitôt était un effort très difficile à soutenir. Il tint bon tout de même cinq minutes, ce dont Raïka le félicita.

« Si on avait commencé par ça, tu n’aurais pas tenu trente secondes, lui dit Raïka. Bon, on va recommencer une fois et on s’arrêtera là. »

Ils se préparèrent et l’exercice débuta à nouveau. Riss fut un peu plus endurant et au bout de huit minutes, il interrompit son jet de flammes et se laissa tomber, essoufflé. Raïka lui fit manger une baie et le congédia. Riss rentra donc chez lui, fier de ses progrès.

La nuit venue, il sortit derrière sa maison et s’entraîna encore à cracher le feu. Il maintenait un jet continu durant cinq minutes aisément et six en allant au bout de ses forces.

Et il avait besoin de ses forces car les évènements annoncés par Raïka étaient plus proches que quiconque pouvait le penser.
Revenir en haut Aller en bas
darklugia
modo
modo
avatar

Masculin Messages : 841
Réputation : 0
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 21

jeux
école des dresseurs école des dresseurs:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le Guerrier Brillant et l'Héritier Noir   Jeu 26 Aoû - 19:07

quelle vitesse, je ne l'ai pas encore lit, mais je vais m'y acharné.
Revenir en haut Aller en bas
BeN
champion débutant
champion débutant
avatar

Masculin Messages : 586
Réputation : 5
Date d'inscription : 28/07/2010
Age : 23
Localisation : Paradise City

MessageSujet: Re: Le Guerrier Brillant et l'Héritier Noir   Jeu 26 Aoû - 19:11

J'ai commencé hier soir aussi. Sinon les choses changeront dans le chapitre X... Je n'en dis pas plus, mais vous vous douterez de quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Diego Armando
champion confirmé
champion confirmé
avatar

Masculin Messages : 1218
Réputation : 5
Date d'inscription : 23/03/2010
Age : 20
Localisation : Dans ta tasse de café

jeux
école des dresseurs école des dresseurs:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Le Guerrier Brillant et l'Héritier Noir   Jeu 26 Aoû - 22:16

Shocked T'as le don de la super-écriture ma parole. Vraiment c'est fabuleux. J'adore. Non franchement, tu DOIS devenir un écrivain. T'auras plus de succès que n'importe quel autre dans ce monde

_________________


Cliquez, bande de fainéants! Merci. :noel:
Revenir en haut Aller en bas
BeN
champion débutant
champion débutant
avatar

Masculin Messages : 586
Réputation : 5
Date d'inscription : 28/07/2010
Age : 23
Localisation : Paradise City

MessageSujet: Re: Le Guerrier Brillant et l'Héritier Noir   Jeu 26 Aoû - 22:20

C'est repousser un peu loin les limites du possible mais je ne reste pas insensible à tes compliments !
J'attaque d'ailleurs l'écriture du chapitre suivant en introduisant un nouveau personnage...
Revenir en haut Aller en bas
darklugia
modo
modo
avatar

Masculin Messages : 841
Réputation : 0
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 21

jeux
école des dresseurs école des dresseurs:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le Guerrier Brillant et l'Héritier Noir   Jeu 26 Aoû - 23:01

cet fois si ( la je me la joue critique Cool ) je suis un peux moins enthousiaste.je dirais que les parution sont aléatoire, mais justifier( tu as une vie privé comme même x) ). et assez rapide. Mais le contenue de ce chapitre me laisse perplexe. il est bien, mais pas super..., enfaite je comprend ça complètement, car tu n'as pas eu le même temps que pour les autre chapitre, aussi, a chaque chapitre, un nouveau mystere vient remplire le lot, alors qu'aucun n'est encore résolut.

j'attend beaucoup du prochain chapitre, et je sens que le nouveau perso va me plaire.
Revenir en haut Aller en bas
BeN
champion débutant
champion débutant
avatar

Masculin Messages : 586
Réputation : 5
Date d'inscription : 28/07/2010
Age : 23
Localisation : Paradise City

MessageSujet: Re: Le Guerrier Brillant et l'Héritier Noir   Jeu 26 Aoû - 23:17

Je suis conscient que je n'allais pas satisfaire tout le monde avec ce chapitre écrit rapidement. N'attends pas non plus beaucoup du nouveau personnage. J'en parlerai un peu en disant qu'il apportera une aide à Riss. Mais il ne sera pas non plus un personnage super important. Il n'aura pas une grande place dans l'histoire et disparaîtra assez rapidement. Je vous livre le prochainc chapitre dans pas longtemps, le temps de faire sortir chez ce nouveau perso tout ce que j'aimerai faire de lui. Sinon je vous promets un peu d'action, assez brièvement.

Je suis fatigué, je ne sais même pas si je m'exprime correctement...

EDIT: En fait, les changements seront pour le chapitre XI. Le nouveau perso apparait à la fin de celui que j'écris. On le connaîtra un peu mieux dans le X.
Revenir en haut Aller en bas
darklugia
modo
modo
avatar

Masculin Messages : 841
Réputation : 0
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 21

jeux
école des dresseurs école des dresseurs:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le Guerrier Brillant et l'Héritier Noir   Ven 27 Aoû - 6:14

bon ben, restons patient et croient en ce que le futur nous réserve...
Revenir en haut Aller en bas
BeN
champion débutant
champion débutant
avatar

Masculin Messages : 586
Réputation : 5
Date d'inscription : 28/07/2010
Age : 23
Localisation : Paradise City

MessageSujet: Re: Le Guerrier Brillant et l'Héritier Noir   Ven 27 Aoû - 15:01

En espérant que Monsieur darklugia sera satisfait de ceci. il est un peu plus long que les précédents, j'ai eu beaucoup de choses à écrire (p'tet pour rien dire...) HYEI



Chapitre IX

La Saison des Remerciements était terminée depuis quelques temps mais on pouvait encore voir quelques décorations sur les maisons des habitants du village Samaro. A présent chaque villageois s’affairait à ôter tout ce qui avait servi à honorer Arceus et les autres personnages illustres de l’histoire. Riss marchait paresseusement le long du chemin principal, observant les uns et les autres devant leurs portes à travailler où ceux qui étaient allongés dans l’herbe, profitant des derniers rayons de soleil. Ceux-là paraissaient vouloir rester là jusqu’à ce que le mauvais temps arrive pour de vrai. C’était la fin de la semaine mais aussi et surtout le début des vacances et Raïka avait accordé à Riss une journée de repos, avant de poursuivre leur entraînement encore plus intensivement. Raïka avait parlé d’une surprise qu’il allait faire à son élève. Celui-ci pensait à une nouvelle capacité qui le rendrait invincible, peu importe l’adversaire. Une de ces attaques fulgurantes et puissantes dont seul Raïka avait le secret, comme il l’avait démontré maintes et maintes fois. Riss voulait mettre cette journée à profit pour passer du bon temps avec Siko. Lorsqu’il arriva à sa porte et qu’il frappa, ce fut Siko, essouflé qui vint lui ouvrir après une certaine attente.

« Qu’est-ce qui t’a mis dans cet état ? » interrogea Riss en voyant son ami.

« Euh… pas grand-chose, je bricole un peu avec mon père, rien d’impressionnant » répondit-il en fuyant le regard du jeune Héricendre.

« Si tu le dis… J’aurais pourtant juré avoir entendu des bruits étranges, bien différent du simple bricolage. Mais bon. Tu peux sortir, on fait un tour ? »

« Ouais, si tu veux, on vient de finir de toute façon. Laisse-moi le temps d’avaler une ou deux baies. » dit Siko en retournant vers l’intérieur de sa maison.

Il en ressortit quelques secondes plus tard, avec cinq baies dans les lianes.

« Une ou deux, hein ? » railla Riss avec un regard amusé.

Tout comme le fait que Riss était distrait de nature, Siko était du genre gourmand et il avalait d’impressionnantes quantités de nourriture. L’avantage c’est que ça ne se voyait pas dans sa silhouette qu’il conservait très svelte.

Ils prirent le chemin de la rivière, se dirigeant vers le même endroit ou Siko et sa mère avaient cueilli des fleurs pour la Saison des Remerciements. Le même endroit, se souvint Riss, où les Volo avaient tenté de les attaquer, avant d’apercevoir Raïka et de faire demi-tour. En regardant dans l’eau, Riss cru apercevoir un pokemon qui nageait à leurs côtés mais au moment où il posa ses yeux dans l’eau trouble de la rivière, le pokemon s’enfonça plus profondément dans l’eau et ne fut plus visible à ses yeux. Sûrement un pokemon un peu peureux.
Il s’avère que le hasard, le destin, ou n’importe quel facteur qui dirige la vie, fais très bien (ou très mal selon les pokemon) les choses. Ils avaient dépassé l’arbre à fleurs et s’avançaient dans la forêt que longeait la rivière. Ils discutaient de l’entraînement de Riss quand un bruit de pas se fit entendre derrière eux. Ces bruits étaient accompagnés de petit bruissement d’ailes, comme si un pokemon volant n’était pas très aisé sur ce sol inégal et tentait d’assurer son équilibre. Il s’avéra alors que pour Riss et Siko, le destin fit très mal les choses ce matin là. En effet, derrière eux se dressaient les inévitables Volo. Ces trois pokemon oiseaux, ces trois Etourvol les plus détestables au monde. Comme d’habitude, Eth prit la parole en premier :

« Ton ami jaune n’est pas là pour te protéger aujourd’hui ? »

Riss comprit la référence à Raïka et répondit aussitôt :

« Tu sais, je n’aurai plus besoin de lui pour me protéger à l’avenir. »

Aussi étonnant que ça puisse être, l’intéressé se tenait en hauteur, appuyé sur le tronc d’un arbre, les pattes posées sur une branche. Il observait la scène qui se déroulait sous ses yeux avec un sourire. Le moment était venu pour son apprenti de faire ses preuves. L’entraînement qu’il lui avait fait subir allait-il servir à quelque chose ? Les instants suivants allaient-ils apporter satisfaction au maître ?
Riss, quant à lui se pensait capable de battre les trois abrutis qui lui faisaient face. S’il était encore battu, alors l’ultime preuve serait apportée qu’il n’était qu’un faible.

« Tu sais, reprit Eth, tu m’énerves. Je ne peux jamais te faire profiter de la correction que tu mérites et c’est très dérangeant pour mon ego et ma fierté. »

Riss, bien que plus petit, se dressa de toute sa hauteur. Il se préparait à attaquer, et il constatait que d’après sa posture, Eth s’apprêtait à faire de même. Ses frères aussi avaient compris et ils reculèrent de quelques pas. En revanche Siko resta aux côtés de son ami.

« Tu n’as pas peur ? » lui chuchota Riss sans quitter son adversaire des yeux.

« Ce n’est pas parce que je suis désavantagé que je ne dois rien tenter. Je reste à tes côtés mon gars. »

Riss tourna alors la tête vers son ami de toujours, surpris par son ton et par sa nouvelle et inflexible volonté. C’est cet instant qu’Eth attendait et il fonça aussitôt vers Riss. L’autre, se disait-il dans son petit cerveau, était moins fort, donc moins dangereux. Riss sauta pour éviter l’attaque d’Eth et inspira l’air nécessaire à cracher le feu. Un violent jet de flammes surgit alors de sa bouche et frappa Eth de plein fouet. L’oiseau retomba brutalement à terre, les ailes légèrement roussies. Riss profita de ce répit pour jeter un coup d’œil autour de lui, à la recherche d’une branche où se poser. Il vit alors une forme orangée à cinq mètres de lui. Le temps qu’il y regarde plus clairement, elle avait disparu. Pensant qu’il s’agissait d’une illusion, il reporta son attention sur le combat et son adversaire étendu à terre. Ses frères n’avaient pas bougés, fortement étonnés de la nouvelle puissance dont Riss faisait preuve à présent. Eth se releva rapidement et s’élança dans les airs. Mais au moment où Riss était à sa portée, il sembla littéralement aspiré par le sol et retomba encore une fois.

« Et moi, je ne suis pas à ton gout ? »

Jamais Riss n’aurait cru que Siko ait pu prononcer ces mots s’il n’avait pas entendu sa voix.
Il atterrit doucement et regarda son ami avec stupéfaction. Il avait attaqué Eth et l’avait attrapé aux pattes avec ses lianes. L’Etourvol était à présent sonné et ne semblait plus capable de porter la moindre attaque. Les deux combattants, celui du feu et celui des plantes regardèrent les deux autres oiseaux. Sans avoir besoin de prononcer le moindre mot, ils les virent empoigner leur frère sans ménagements et s’enfuir à tire-d’aile. En s’envolant, ils firent voler les feuilles mortes qui gisaient tristement à terre, leur permettant un dernier séjour en l’air. Quand les feuilles retombèrent ils laissèrent apparaître une silhouette orangée. Raïka faisait-il son apparition après le combat ? Ce n’était cependant pas lui que les feuilles révélèrent mais Mista.

« Qu’est-ce que tu fais là ? interrogea Siko comme si sa récente victoire l’avait rendu cent fois plus fort. Je croyais que tu ne nous appréciais pas beaucoup ? Tu ne vas pas me faire croire que tu te promènes ici par hasard. »

« Même si je me promenais ici, qu’est-ce que ça peut te faire ? répondit Mista avec amertume. De toute façon ce n’est pas à toi que je veux parler. »

Siko parut offensé et s’apprêtait à répliquer mais Riss le fit taire d’un coup de coude.

« C’est toi que j’ai vu dans l’arbre ? » demanda-t-il à Mista.

Mista fit non de la tête et dit :

« En revanche, tu m’as vue tout à l’heure dans la rivière. »

Devant le regard surpris de Siko, Riss expliqua ce qu’il avait vu.

« Donc tu nous espionnais ! affirma Siko »

« Prends ça comme tu veux, je m’en fiche complètement. »

Elle s’efforçait de paraître indifférente et hautaine mais Riss vit dans ses yeux qu’elle aurait voulu que cette rencontre se passe d’une autre manière.

« Et tu voulais me dire quoi ? » demanda doucement Riss.

« Ca n’a pas d’importance, dit-elle en rougissant. Mais tu te bats bien en tout cas. »

Elle fit alors demi-tour et partit en courant. Riss regarda Siko dans les yeux.

« Tu te sentais obligé de lui parler comme ça ? »

« Quoi ?! Elle est tout le temps seule cette fille, et pour tout te dire, je la trouve vachement étrange. »

« Ce n’est quand même pas une raison. » dit Riss en coupant court à la discussion.

Ils retournèrent au village et passèrent la journée à s’amuser dans la joie et la bonne humeur, se félicitant mutuellement de leur performance face à Eth. Riss n’avait jamais soupçonné cette force et cette assurance chez Siko. Il se promit de lui en parler plus tard, un autre jour… Après tout, ils avaient tout leur temps.

Le lendemain, Riss se leva de bonne heure et se prépara soigneusement pour la surprise que Raïka lui avait préparée. Il se rendit à la clairière pour l’heure convenue mais ne trouva pas son maître. Seul un seul pokemon se trouvait là, et il était au centre du cercle que Raïka avait agencé avec sa cage de foudre. C’était un Volcaropod du village. Il était très âgé et Riss ne le connaissait que pour être un bon vivant et un radoteur. Ils n’avaient jamais eu de contact direct et la seule fois qu’ils s’étaient retrouvés face à face, le vieux pokemon l’avait retenu durant un long moment pour lui raconter ses aventures d’autrefois sur un certain Mont Abrupt. Un endroit dont Riss n’avait jamais entendu parler.

Riss s’approcha de lui mais le vieux ne lui prêta aucune attention. Il s’écoula une bonne minute avant qu’il prenne la parole d’une voix chevrotante mais enjouée et dise :

« Vous savez mon jeune ami, un jour je me suis rendu sur le Mont Abrupt, j’ai de la famille là-bas…. Un très bel endroit… »

« Excusez moi mais que faites vous ici ? interrogea Riss. C’est un terrain d’entraînement et j’ai un rendez-vous avec Raïka, vous savez, le Raichu. Ce n’est pas une bonne idée d’être ici. Ce serait mieux si vous partiez… »

« Il se trouve que j’ai une bonne raison d’être ici, mon jeune ami. » répondit l’autre en le regardant maintenant dans les yeux.

Son regard avait quelque chose d’impressionnant, comme si son âge avancé lui conférait une autorité sans faille.

« Et pouvez vous me dire de quoi il s’agit ? »

Mais avant qu’il puisse répondre, Raïka sortit de sa cabane et lança joyeusement à Riss en désignant le Volcaropod :

« Mon gars je te présente ta surprise ! Voici Ropodus, ton nouveau maître ! »


Prochain chapitre soit ce soir, soit demain.


Dernière édition par BeN le Sam 28 Aoû - 0:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
darklugia
modo
modo
avatar

Masculin Messages : 841
Réputation : 0
Date d'inscription : 30/01/2010
Age : 21

jeux
école des dresseurs école des dresseurs:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le Guerrier Brillant et l'Héritier Noir   Sam 28 Aoû - 0:17

La j'ai senti BeN, ton style, ta ponctuation, la grammaire, le vocabulaire, un peux d'action, mais pas trop, un peu de romantisme (enfin un peu, du romantisme à la pokemon^^), mais pas de quoi commence a pleurer (ce qui serait était très gênent). J'ai adoré ce chapitre.j'en attende pas moins d'un l'écrivent.
Revenir en haut Aller en bas
BeN
champion débutant
champion débutant
avatar

Masculin Messages : 586
Réputation : 5
Date d'inscription : 28/07/2010
Age : 23
Localisation : Paradise City

MessageSujet: Re: Le Guerrier Brillant et l'Héritier Noir   Sam 28 Aoû - 0:19

Haha, je t'ai reconquéri ! Je commence le prochain chapitre demain. Ou maintenant, tiens...
Revenir en haut Aller en bas
algebo_oa
maitre ultime
maitre ultime
avatar

Masculin Messages : 3003
Réputation : 5
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 21
Localisation : Bonaugure

jeux
école des dresseurs école des dresseurs:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Le Guerrier Brillant et l'Héritier Noir   Sam 28 Aoû - 22:54

Où trouves-tu toutes cette inspiration ?

_________________
Je vous souhaite la bienvenue sur le forum:
-


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
BeN
champion débutant
champion débutant
avatar

Masculin Messages : 586
Réputation : 5
Date d'inscription : 28/07/2010
Age : 23
Localisation : Paradise City

MessageSujet: Re: Le Guerrier Brillant et l'Héritier Noir   Sam 28 Aoû - 23:10

Je sais pas, disons que ça vient comme ça. Et encore, je prévois pas mal de choses pour la suite...
Revenir en haut Aller en bas
algebo_oa
maitre ultime
maitre ultime
avatar

Masculin Messages : 3003
Réputation : 5
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 21
Localisation : Bonaugure

jeux
école des dresseurs école des dresseurs:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Le Guerrier Brillant et l'Héritier Noir   Sam 28 Aoû - 23:13

Mes deux fics préférés de ce forum est la tienne est celle de Xaalan.

_________________
Je vous souhaite la bienvenue sur le forum:
-


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
BeN
champion débutant
champion débutant
avatar

Masculin Messages : 586
Réputation : 5
Date d'inscription : 28/07/2010
Age : 23
Localisation : Paradise City

MessageSujet: Re: Le Guerrier Brillant et l'Héritier Noir   Sam 28 Aoû - 23:24

Mais Xaalan n'a pas écrit depuis longtemps.

En tout cas, je suis content car ma fic est la plus lue Smile
Revenir en haut Aller en bas
algebo_oa
maitre ultime
maitre ultime
avatar

Masculin Messages : 3003
Réputation : 5
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 21
Localisation : Bonaugure

jeux
école des dresseurs école des dresseurs:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Le Guerrier Brillant et l'Héritier Noir   Sam 28 Aoû - 23:57

Il est plus sur pokébip et n'est pas si souvent sur l'ordinateur, en tout cas pas sur les sites ou lui aussi il y est.

_________________
Je vous souhaite la bienvenue sur le forum:
-


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
BeN
champion débutant
champion débutant
avatar

Masculin Messages : 586
Réputation : 5
Date d'inscription : 28/07/2010
Age : 23
Localisation : Paradise City

MessageSujet: Re: Le Guerrier Brillant et l'Héritier Noir   Dim 29 Aoû - 0:10

Je suis donc le seul en course avec étouraptor.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Guerrier Brillant et l'Héritier Noir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Guerrier Brillant et l'Héritier Noir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» peinture brillant, mat, opaque, satin ?
» Eldars Exodites
» noir mat brillant
» Je cherche du vinyl noir brillant et j'en trouve pas !!!!
» Cuir noir brillant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
pokemon-event :: Spécial fan fics-
Sauter vers: